À PROPOS


Gaëlle SCALI est née en 1984. Elle vit et travaille en France à Draguignan.

Elle est diplômée de l’école Supérieure des Beaux-Arts de Montpellier où elle s’est formée au métier d’artiste entre 2003 et 2009. Durant ces années elle rencontre la peinture dans l’atelier de l’artiste Carmelo Zagari, le son et la musique assistée par l’ordinateur au moment d’ateliers de recherche et de création conduits par le théoricien et philosophe Bastien Gallet et la « performance artistique/chorégraphique » via le Centre Chorégraphique National de Montpellier dirigé à l’époque par Mathilde Monnier. Ces découvertes « transversales », « pluridisciplinaires » lui ouvrent un champs de possibles, nourrissent sa curiosité artistique, sa création.

Depuis la fin de ses études à l’Ecole des Beaux Arts de Montpellier, Gaëlle poursuit un parcours artistique jalonné de collaborations dans le milieu de la musique et de l’art contemporain. Issue des arts plastiques qu’elle explore à travers une pratique picturale et sculpturale, Gaëlle, investit également les champs de la création sonore accompagnée de la performance musicale.


À propos de la démarche de l’artiste Gaëlle SCALI

« La peinture de Gaëlle SCALI interroge les codes réactifs que nous livrent une oeuvre d’art de son intériorité et de l’expansion des espaces artistiques intimes ou ceux d’une société démesurément humaine. Gaëlle SCALI prend donc le risque de s’exposer.

Ses réflexions analytiques, littéraires et contemporaines sont là pour appuyer son art du contre pied esthétique. Elle tente constamment en faisant face, de trouver d’autres langages possibles. Son approche dans le domaine de la picturalité à la structuration conceptuelle de son travail d’artiste sur le fond et ses formes, est à la fois singulière dans sa narration, tout en étant très revendiqué dans la charge émotive développée.

Polyvalente aussi dans le choix très varié des matériaux utilisés et des médiums artistiques, elle exige d’eux la tension, une fracture, voir une poésie. La déclamation vocale théâtrale, l’amène souvent vers des formes protocolaires d’organisations sonores, elle sculpte des images et des mots intérieurs. Elle crée comme un livre ouvert qui nous raconte par strate une grande histoire dans le dit et le non-dit. »

Carmelo Zagari


FORMATION-INFLUENCE

  • 2003/2009 / Formation au métier d’artiste à l’École des Beaux-Arts de Montpellier
    – Spécialité peinture et son.
  • Diplômée du DNSEP 2009 & du DNAP 2007 (Félicitations du jury)
  • Collaboration avec le centre national chorégraphique de Montpellier – C.C.N. (directrice artistique Mathilde Monnier), rencontres, projets et performances.
  • Formée entre 1996 et 2002 au conservatoire de région de Montpellier agglomération, dans le domaine du solfège, du chant et du piano. Développe des projets audio depuis 2008 avec l’outil M.A.O. et des live.
  • Créations sonores en radio avec  Eko des Garrigues 88.5 FM Montpellier – Émissions Radio Tambour Parlant, Bass Maniak, Machine Soul (2010-2017)

INTERÊT

radio, cinéma, lecture, peinture, voyages, dessin, écriture, scénographie, danse contemporaine, musiques électroniques.

EXPERIENCES PROFESSIONNELLES

2016/2017

  • Production d’évènement culturel avec la structure Art et Divergence (Exposition collective, atelier jeune public, concert)
  • Exposition collective « Cartographie des Mondes Fantômes » Chapelle de l’Observance Draguignan avec les artistes Zainab Andalibe, Axelle Carruzzo, Aurélie Piau et Gaëlle Scali.
  • Concert carte blanche au Label Hapax, Live de Midi Circus, Bucéphale, Draguignan, France.
  • Atelier de création plastique pour l’association Trait Libre, Art & Divergence et  le milieu scolaire.

2015

  • Atelier workshop à GEM Montpellier, domaine de la peinture contemporaine et à l’école Jules Michelet autour du projet abécédaire.
  • Galerie My Art Goes Boom, Avignon, France.

2014

  • Exposition collective « Les Décennies Pourpres » avec les artistes Lise Chevalier et Ganaëlle Maury à la Chapelle du Quartie Haut à Sète  – Présentation de l’installation RVB et de la série de peinture 24 Images/secondes.
  • Design sonore et réalisation vidéo sur la création  » Talk ! » de la Compagnie Strophe, mise en scène Alexandre Blanc-Paradis, écriture Marie Robert et Ghislain Lannes.
    Trioletto, Montpellier

2012/2013

  • Bourse régionale Languedoc- Roussillon d’aide à la création attribué au projet RVB.
  • Médiatrice au centre régional d’art contemporain, Languedoc-Roussillon, Sète, France.
  • Festival Les siestes sonores, Live à la villa des Cent Regards, Montpellier.
  • Création sonore pour la compagnie Strophe (compagnie de théâtre) L’Amour de Phèdre de Sarah Kane, mise en scène Alexandre Blanc-Paradis & Gislain Lannes :
    Théâtre de la Mer, Sète.
    La Chartreuse, Villeneuve-les-Avignons.
    Théâtre la Vignette, Montpellier.

2011

  • Performance musicale au vernissage de l’exposition « Tout doit disparaître » organisée par le collectif d’artiste La Capsule à la galerie Saint Ravy, Montpellier.
  • Comédienne sur le projet de film « La rivière inversée » de Sophie Valero. Tournage dans les grotte de Saint Marcel d’Ardèche, Ardèche, France.
  • Performance musicale avec Jasmina Maschina et Chicks on Speed à la Kunstraum Kreuzberg, Bethanien (Berlin), danss le cadre de l’exposition « Chicks on Speed Cultural Workship Now ! »
  • Exposition collective : L’exploration du processus imaginaire – à la Fondation VPF, Plataforma Revolver – Lisbonne Portugal. Présentation de l’installation « Look, Behind ! Hear and Move… » projet co-réalisé avec l’artiste Émilie Schalck.
  • Reporteur musical pour l’émission Bass Maniak sur radio Eko des garrigues. Création de programmes, enregistrements, interviews, reportage et entretiens dans le domaine des musiques électroniques. (Festival du Sonar, Nuit Sonore, I Love Techno, Red Bull Music Academy, Label In Fine, Gostimirovic Music Management, Dame Music Records, Rone, Kiko, Oxia, Burnfield, Chicks On Speed, Dillon).

2010

  • Résidence de recherche, Kawenga Territoires Numériques, à Montpellier.
  • Soirée Art et Divergence, Live@Baloard, Montpellier.
  • Reportage sonore pour Danzine.fr (webzine en danse) – Montpellier Danse 30 ème édition,  « Chacun Son Domaine » (conduit par Anne Fontanesi) centre chorégraphique national (C.C.N.) de Montpellier (Laribot, Maud Le Pladec, Compagnie de Mathilde Monnier dans Pavlova 3’23).
  • Intervenante artiste sur les ateliers d’arts plastiques pour jeunes public pendant l’exposition, Paysages du Sud de Vincent Bioulès, au musée Fleury sur Lodève, France.

2007 

  • Montage d’exposition pour la pièce de Raphaël Sibony et Fabien Giraud à Souvigny en Sologne, dans le cadre de la biennale de Lyon 2007.